L'univers Néosia

Plan divin

Catégorie : Lieu

Contrairement aux planètes Terre, Érétis ou Manolse, le plan divin n'est absolument pas dans le même univers mais dans une espèce de plan parallèle, superposé à celui-ci. Pour donner une image, il faut imaginer l'univers plat comme une feuille et le plan des dieux serait une autre feuille posée dessus, avec juste un peu d'air entre les deux. De même, le plan de l'Entité créatrice est encore une autre feuille par-dessus le plan des dieux.

Les voyages entre les plans

Pour passer physiquement d'un plan à l'autre, il faut donc traverser cet "air" entre eux. Mais il est impossible de se diriger dedans : Il faut quelque chose, dans le plan d'en face,  qui l'attire vers lui comme un aimant. Autrement, on est redirigé vers son plan d'origine.

Pour passer psychiquement sur un autre plan, le voyage est plus simple. La psyché se dirige facilement dans "l'air" entre les plans et le meilleur moyen est encore par les rêves. Mais ce voyage psychique ne permet que de parler dans l'autre plan, aucun échange physique ne peut se faire.

Quant aux vortex, ils ne peuvent pas s'ouvrir entre deux plans.

Les sphères des dieux

Tous les dieux se trouvent sur le même plan d'existence, mais ce n'est pas pour autant qu'un dieu peut en visiter un autre aussi facilement. Chaque dieu à sa propre sphère, son propre lieu, naturellement protégé de toute intrusion. 

On peut voir ça comme des bulles, dont la dimention ne dépend que de la volonté du dieu, éthéré et vierge de toute matière. L'intérieur dépend de ce que le dieu souhaite voir comme environnement. Mais la plupart restent vierges, car l'imagination des dieux reste limité à leur expérience qui, la plupart du temps, est inexistante.

La sphère des rêveurs

Il existe une sphère à part, celle des rêveurs.

Pendant le sommeil, de manière inconsciente, la partie psychique d'une personne part jusque dans le plan divin et s'évade jusque dans la sphère des rêveurs où il y voit ce qu'il souhaite voir. Par onirisme, on peut consciement se diriger dans une autre sphère, si on est autorisé à y pénétrer. De même, un dieu peut attirer quelqu'un dans sa sphère. Otfhi le fait très souvent, aimant donner lieu aux cauchemars.